SCÈNE 2



BRISÉIS
la princesse
VICTOR
le marin
BRISÉIS
la fée
VICTOR
le clochard

Un banc, une chapelle – le toboggan sous un drap, des valises

BRISÉIS
debout sur le toboggan en statue de Notre-Dame, ronfle doucement

Fff…

VICTOR
allongé sur le banc, ronfle bruyamment

Rrr…

BRISÉIS
à genoux, prie accoudée sur son baluchon

Pour l’amour de Dieu, envoyez-moi un signe

VICTOR
entre

Pompon !… Pompon !

BRISÉIS

Chut ! Un peu de respect, merci
Ma maison est un lieu de recueillement

VICTOR

Rrr… Mécréant…

BRISÉIS
descend donner un coup de pied au clochard

Debout « Lève-toi et marche », il y a du monde

VICTOR

Suis innocent monsieur le juge

BRISÉIS
remonte

Au travail fainéant !

VICTOR
mendie à la sortie de la Chapelle

Faites l’aumône à un pauvre aveugle, mon Capitaine

VICTOR

Pas capitaine, je suis aux cuisines sur la frégate Montcalm
J’arrive de Toulon et je n’ai pas encore touché ma solde

VICTOR

Alors je vais attendre le début des soldes, soldat

BRISÉIS

« Bienheureux les pauvres, riches aux Cieux »

VICTOR

« Bienheureux l’aveugle, il voit en Dieu »

VICTOR

Mademoiselle
Vous n’auriez pas vu Pompon, une femme plutôt charpentée, 28 ans, avec… un docteur…

BRISÉIS
se redresse

L’armée française ! Merci Notre Dame

BRISÉIS

Satisfait ou remboursé

VICTOR

L’embarquement devrait bientôt commencer
Alors, je viens les chercher

BRISÉIS
joue avec le bachi

Vous êtes Capitaine

VICTOR

Je suis aux cuisines et j’aime particulièrement la pâtisserie
Je vous ferai goûter ma galette à l’occasion

BRISÉIS

Pompon et le docteur Jamal se recueillent dans la Chapelle

VICTOR

Vous les connaissez ?!

BRISÉIS

Ma mère est la sœur aînée de Jamal

VICTOR

Vous connaissez Jamal ?!

BRISÉIS

Je suis sa nièce

VICTOR

Briséis ?

BRISÉIS

Oui ! Tu es de la famille ?

VICTOR

Pompon est ma grande sœur… adoptive
Elle m’a trouvé sur le Parvis du Sacré-Cœur de…

BRISÉIS
l’interrompt

Totor ! Pompon m’a parlé de toi

VICTOR

Oui, alors, mon nom c’est…

BRISÉIS

Totor ! C’est le diminutif pour Hector ?

VICTOR

Alors presque, mon nom c’est…

BRISÉIS
joue avec sa couronne

Hector comme le héros troyen
Briséis, c’est la princesse troyenne captive d’Achille

VICTOR

Oui mais, mon nom c’est…

BRISÉIS

Nous sommes faits l’un pour l’autre
N’est-ce pas… Totor !

VICTOR

Je me sens en confiance avec toi
D’habitude je suis plutôt méfiant parce que j’ai été abandonné à la naissance et…

BRISÉIS
tend la main

Viens, je t’emmène voir la nouvelle Basilique, c’est tout près d’ici

VICTOR
prend sa main

Faisons vite alors

BRISÉIS
entraîne Victor

Je laisse mon baluchon

VICTOR

Y a pas plus de voleur ici-bas que de mendiant là-haut

BRISÉIS

« Ne jugez pas et vous ne serez pas jugés »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *