SCÈNE 8

POMPON
l’artiste
JAMAL
le docteur
BRISÉIS
la princesse
VICTOR
le marin
BRISÉIS
la fée
VICTOR
le clochard
CLÉMENCE
la maitresse

Un banc, un toboggan renversé, dans la pénombre

CLÉMENCE
désigne le banc

Tout le monde assis
La troupe doit intégrer Monsieur Victor

BRISÉIS

S’il accepte

VICTOR

Merci votre Majesté

CLÉMENCE

Je vous propose d’en débattre d’une façon argumentée et… démocratique

POMPON
s’assied

Je peux m’asseoir avec le docteur « J’ai mal »

JAMAL
s’assied

Jamal, mon katayef, c’est libanais

BRISÉIS
s’assied

Loin du clochard

VICTOR
s’assied à côté de Briséis

La place est libre près de toi ?

BRISÉIS

Fff… Le docteur me chatouille les ailes

JAMAL
mains en l’air

Bien sûr que non Maitresse
Elle ment… Mauvaise

BRISÉIS
menace de sa baguette

Fais… attention le pervers
Le vert, c’est la couleur des fées

JAMAL

Une bénédictine c’est noir et blanc
Mauvasse

BRISÉIS

Imposteur !

CLÉMENCE
à Briséis

Assieds-toi là

BRISÉIS

Fff… Pas à-côté du clochard

CLÉMENCE

La séance est ouverte et la parole circule

BRISÉIS

Le clochard a droit de vote ?

CLÉMENCE

Bien sûr

VICTOR
imite le bruit d’un pet

Chaque doigt te vaudra de l’or
Contrepèterie

BRISÉIS

Oh l’haleine

VICTOR

L’haleine est chargée quand le mouton est tondu

CLÉMENCE

Le débat devrait porter sur les raisons morales qui nous motivent

VICTOR

L’œuf ou la poule ?

CLÉMENCE

« Quant à moi, puisqu’il m’échut ce suprême honneur de servir l’école publique, j’ai fait le serment de consacrer tout ce que j’ai d’intelligence, tout ce que j’ai d’âme, de cœur, de puissance physique et morale à cette mission fondamentale : l’éducation. »

POMPON, JAMAL, BRISÉIS, VICTOR, BRISÉIS
applaudissent

Bravo !

VICTOR

« Et cela afin de faire disparaître la dernière, la plus redoutable des inégalités qui vient de la naissance, l’inégalité d’éducation. »

JAMAL

Vaujour, la Santé, sur le toit de la cour de promenade

CLÉMENCE

Jules Ferry

JAMAL

Il savait, il l’a connu

BRISÉIS

J’invoquerai la Déclaration des droits de l’homme, Article 1er :
« Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune. »

POMPON, JAMAL, VICTOR, BRISÉIS, CLÉMENCE
applaudissent

Bravo !

VICTOR

Et le fait de la princesse

VICTOR

J’applique le Code du marin
« Membre de la communauté des gens de mer, il s’attache à la sauvegarde de la vie en mer. Il s’attache à maintenir l’esprit d’équipage, en mer comme à terre. »

POMPON, JAMAL, BRISÉIS, BRISÉIS, CLÉMENCE
applaudissent

Bravo !

VICTOR

Vive la bleusaille, faites la moule pas la guerre

BRISÉIS

Les bénédictines avons pour mission une recherche constante de Dieu dans une vie monastique associée à une vie apostolique
Nous sommes en effet à la fois « contemplatives cloîtrées et actives de plein vent »

POMPON, JAMAL, BRISÉIS, VICTOR, CLÉMENCE
applaudissent

Bravo !

VICTOR

D’où les ailes… Ça vole très haut

JAMAL

Il a prêté le Serment d’Hippocrate
« Il dirigera le régime des malades à leur avantage, suivant ses forces et son jugement, et il s’abstiendra de tout mal et de toute injustice. »

POMPON, BRISÉIS, VICTOR, BRISÉIS, CLÉMENCE
applaudissent

Bravo !

VICTOR

Prêter serment c’est prêter, reprendre c’est mentir

POMPON

Membre du mouvement des artistes surréalistes « Tête à queue », je prône un art libre et sans tabou…
Vous n’applaudissez pas ?

JAMAL

À la clinique, il avait une collègue qu’il appelait pareil
Elle glissait tout le temps

BRISÉIS

Il y a qui dans votre Académie ?

POMPON

Essentiellement des peintres dont le pinceau est fait de poils célèbres

VICTOR

La fourrure de King Kong ?!

POMPON

La barbe de Sigmund Freud… le père de la psychanalyse

BRISÉIS

La crinière de Pégase ?!

POMPON

Les boucles de LaÏka… la chienne astronaute

BRISÉIS

Un sourcil de Cyclope ?!

POMPON

La laine de Dolly… la brebis clonée

JAMAL

La toison de Barbie ?!
Pour un petit pinceau très fin

POMPON
montre son pinceau

La queue de Lolo… l’âne du père Frédé, tenancier du Lapin Agile
Le pinceau et un porte-bonheur sont les reliques du cabaret dont j’ai personnellement hérité

VICTOR

« Et le soleil s’endormit sur l’Adriatique »

JAMAL

Le nom d’un bouge pour marins de contrebande

CLÉMENCE

Un tableau réalisé par Roland Dorgelès en accrochant un pinceau à la queue de l’âne
Présenté au Salon des Indépendants en 1910, il fit scandale !

JAMAL

Il savait, il l’a vu

CLÉMENCE

Passons au vote
Confions-nous les rôles difficiles du mendiant aveugle de la Chapelle Notre-Dame du Liban, du bedeau du Sacré-Coeur et du clochard ?… au clochard !

POMPON

Je vais tourner de l’œil

CLÉMENCE

Ceux « pour » lèvent la main…
Le clochard… et moi
Ceux « contre »…
Pompon, Jamal, Briséis, Victor… Briséis ?

POMPON

Mes pins peints et mes étiquettes

JAMAL

Aucun talent, pas crédible, rien à voir avec le personnage

BRISÉIS

L’odeur

VICTOR

Trop fragile

BRISÉIS

Fff…

CLÉMENCE

Pas d’abstention, 2 « pour », 5 « contre »
La proposition est actée, les résultats seront publiés dès ce soir

BRISÉIS

C’est ça la démocratie ?!

VICTOR

« La démocratie est la dictature de l’ignorance. »

JAMAL

Frédé, le Lapin Agile, juste au-dessus de l’urinoir

CLÉMENCE

Platon

JAMAL

Il savait, il l’a lu

VICTOR

J’ai mes conditions
Une bouteille pleine à chaque scène, et pas du cambusard
Y veut du vin de précision

JAMAL

Pourquoi pas un Romanée-Conti Grand Cru à chaque réplique

VICTOR

Y peut
Y peut y peut mégère entre tes blancs boutons

POMPON

Il a déjà englouti notre décor

VICTOR

Je l’ai même dégluti

CLÉMENCE

Allons allons !
Monsieur Victor fait maintenant partie de la troupe
À condition d’éviter les grossièretés…

JAMAL

Les obscénités…

POMPON

Les mufleries…

BRISÉIS

Les offenses…

BRISÉIS

Les saletés…

VICTOR

Et les bruits douteux

POMPON

Je me faisais une réflexion

JAMAL

Attention, elle va griller son neurone

POMPON

Comme j’étais sous la forme d’une vache, il m’est venu une autre histoire de poisson

BRISÉIS

Le fonctionnement du cerveau reste un mystère

JAMAL

Surtout le sien

POMPON
mime un nettoyage

C’est un requin blanc en mer Noire
C’était bien la peine

BRISÉIS
bouche bée

Fff…

JAMAL

Elle a la pêche

VICTOR
rit aux éclats

Ahahah ! Ohohoh ! Ihihih ! Celle-ci elle est bonne
« Elle a la pêche »

BRISÉIS

On se fend la pêche

VICTOR

Ahahah ! Ohohoh ! Ihihih ! Celle-ci aussi elle est drôle

CLÉMENCE

Apolline vous êtes pleine d’esprit

JAMAL

Ils sont plusieurs dans sa tête et ce n’est pas le chef qui commande
Sans vouloir diagnostiquer

POMPON

Je vous entends

CLÉMENCE

Alors tous en place et vive la comédie !

VICTOR
soliloque

Je veux savoir à quelle allure on manœuvre
Feignons d’y tomber dans ce piège tendu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *